Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015_09 GR10

Mon ami Pierre me propose de le rejoindre sur le GR 10 reliant Hendaye à Banyuls à travers les Pyrénées. Il est parti depuis un mois et m’offre la possibilité de le rejoindre près de Lourdes pour finir à St Lary Soulan.

Nous partons le 14/9 du Lac d’Estaing pour gagner le refuge d’Ilheou. Le temps est incertain et ensoleillé vers le haut, mais nous pouvons admirer de belles montagnes et arrivons au col après 1100m de dénivelée

Après une petite pause au col, la brouillard se lève et nous atteignons le refuge d’Ilheou juste à temps vers 13 heures. Le reste de la journée se passera au refuge entouré de brouillard.

J2 du refuge d'Ilheou au refuge des Oulettes au dessus de Cauterets.

Nous prenons une variante passant par le col de la Haugade et les lacs d’embarrats. Puis Pont d'espagne où le restaurant était fermé pour cause de fin de saison!! Cela nous a obligé à faire les 300m de dénivelée suivant au pas de charge poussés par la faim. Heureusement au lac de Gaube le restaurant pour touristes (on peut y monter en voiture de Cauterets) était ouvert mais cher!! départ vers 15heures sous une pluie fine sous poncho pour rejoindre le refuge des Oulettes de Gaube où Pierre avait fort opportunément réservé.

Un vent énorme s’est levé en fin d’après midi et a soufflé toute la nuit associé à la pluie. On nous a parlé de 120 à140 km/h au Pic du midi!!! Alerte orange pour météo france.

J3 Réveil avec de la pluie qui persiste et du vent qui semble baisser d’intensité dans notre vallée. le programme du jour : passer le col dit la Hourquette d’Ossoue faire une pause au refuge de Bayssellance pour un petit en cas et repartir vers Gavarnie au refuge de la grange de Holle.

Nous sommes équipés de nos ponchos et bravons le vent et la pluie. Premier obstacle à 400m du refuge : un passage à gué qui s’est transformé sous l’effet de la pluie importante de la veille en un vrai torrent. On est obligé de passer en mettant les pieds dans l’eau jusqu’à mi-mollet... ce qui va transformer mes pieds en palmes de canard. Mais ile ne fait pas trop froid et je tiendrai...

le passage du col se fait dans le brouillard le plus complet,ce qui nous empèchera de voir le petit Vignemale !!!

La descente vers le refuge de Baysselance se fait dans la pluie, le vent et la brume ce qui fait que nous passons à côté et nous en apercevons 300m plus bas!!

Nous décidons de continuer dans le vent qui parfois m’oblige à me coucher au sol pour éviter d’être emporté!

Tant bien que mal, nous arriverons à Gavarnie affamés mais heureux en évitant, en passant par la route, la dernière partie du GR qui était sous la boue. Au total 6 heures de marche rapide pour se réchauffer!!!

J4 soleil. journée consacrée à Gavarnie et son cirque et arrêt au refuge de Saugué sur le chemin qui mène à Luz St Sauveur.

Nous sommes ravis de retrouver le soleil qui ne nous abandonnera pas jusqu’à la fin.

J5 départ matinal sous le soleil et la rosée qui peu à peu mouille mes chaussures. on traverse des zones vallonnées avec de beaux paysages sur la vallée reliant Luz à Gavarnie. La partie basse près du gave et de la route est moins belle. Cela nous pousse à abandonner le GR et à retrouver l’hôtel Terminus après un court moment dans la voiture d’une infirmière libérale qui faisait sa tournée.

Déjeuner ensoleillé sur la place puis visite de la ville et de son église ceinturée de remparts.

La nuit à l’hôtel après un bon repas au restaurant nous requinque parfaitement.

J6 C’est jour calme: petite randonnée du facteur passant par les petits villages pour aller à Barrèges après un petit arrêt à la ferme St Justin. Nous dormons à l’hôtel Castets où les charmants patrons d’origine auvergnate nous gâtent et nous amèneront le lendemain au départ du GR10 dans le parc du Néouvielle.

J7 Longue randonnée dans le parc du Néouvielle pour voir ces magnifiques paysages en passant par les lacs et le col de Madamette où le beau temps aidant nous faisons un pique-nique - sieste. La descente sera plue éprouvante pour mes genoux avant d’arriver au chalet-hôtel d’Oredon. Nous y avons passé un excellent dîner de goût médiocre mais sauvé par la compagnie d’un parisien de 84 ans passionné d’alpinisme, toujours actif.

J8 Départ matinal pour notre plus longue randonnée du séjour avec 1800 m de dénivelée négative. De Oregon à St Lary Soulan.

Heureusement que le beau temps était de la partie et m’a permis de digérer cette étape. Je suis arrivé en m’arrêtant souvent à cause d’une tendinite du tendon rotulien.

Heureusement c’était le dernier jour.

Le lendemain départ vers Toulouse puis Nice

2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
2015_09 GR10
Tag(s) : #marche

Partager cet article

Repost 0